Comment éviter les morsures d’orvet dans le jardin ?

par | 23 Fév 2024 | Écologie

orvet jardin

Vous êtes dans votre jardin, profitant de la douceur de l’air, quand soudain, vous apercevez un serpent se faufiler dans l’herbe. Est-ce une vipère, une couleuvre, ou un orvet ? Que vous soyez au cœur de la nature ou dans une région urbaine, ces animaux peuvent parfois visiter nos jardins. Alors, comment éviter les morsures d’orvet dans le jardin ? Voilà une question intéressante.

Reconnaître les serpents de France

Avant de vous donner des techniques pour éviter les morsures, il est essentiel de bien connaître les différents types de serpents présents en France. Les vipères, les couleuvres et les orvets sont les trois principales espèces que l’on peut découvrir chez nous.

La vipère, ou vipère aspic, est un serpent venimeux. Sa morsure peut être douloureuse, mais est rarement mortelle. Elle se distingue par sa tête triangulaire et ses taches sombres en zigzag sur le dos.

La couleuvre, bien qu’elle ressemble à une vipère, est inoffensive. Elle se caractérise par une tête ovale, un corps élancé et des taches rondes sur le dos.

L’orvet, quant à lui, est souvent confondu avec un serpent. C’est en réalité un lézard sans pattes. Il est inoffensif et protégé en France. Il a un corps lisse et brillant qui peut être gris, brun, vert ou noir.

À découvrir  Adieu nettoyeur haute pression : 2 méthodes simples pour une terrasse impeccable

faire fleurir une orchidee

Comment éviter les morsures d’orvet dans le jardin ?

Bien que l’orvet soit inoffensif, sa morsure peut tout de même être douloureuse. Pour éviter cela, il y a plusieurs précautions à prendre lors de vos activités dans le jardin.

Tout d’abord, portez des gants épais lorsque vous manipulez des tas de pierres ou de bois, des zones particulièrement appréciées par les orvets. Ils aiment aussi se cacher dans les haies et les broussailles. Il est donc préférable de vérifier avant de passer la main dans ces endroits.

De plus, évitez de laisser traîner de la nourriture, qui pourrait attirer les orvets ainsi que d’autres animaux. En outre, si vous possédez des animaux domestiques comme un chien ou un chat, surveillez-les lorsqu’ils jouent dehors. Ils pourraient être tentés de jouer avec l’orvet et se faire mordre.

Et si je me fais mordre par un orvet ?

Si malgré toutes ces précautions, vous vous faites mordre par un orvet, pas de panique ! Leur morsure, bien que douloureuse, n’est pas dangereuse. Il est toutefois important de désinfecter rapidement la plaie pour éviter toute infection.

Si vous n’êtes pas sûr qu’il s’agit d’une morsure d’orvet, consultez immédiatement un médecin. En cas de morsure de vipère, l’injection de venin peut nécessiter un traitement spécifique.

À découvrir  La France, un acteur majeur de l'environnement : son classement dans les palmarès mondiaux

Un jardin serein, sans morsures d’orvet

Les serpents, et en particulier les orvets, font partie de la diversité de la nature qui nous entoure. Bien qu’ils puissent parfois nous surprendre dans notre propre jardin, ils ne sont pas à craindre. En adoptant les bons gestes et en respectant leur habitat, nous pouvons cohabiter sereinement avec ces créatures.

Alors, avant de vous précipiter pour l’achat d’une maison ou d’un appartement avec un jardin, pensez à vous informer sur les animaux qui pourraient s’y trouver. Et si vous tombez sur un orvet lors de votre prochaine sortie jardinage, rappelez-vous : c’est un animal inoffensif et protégé, pas un serpent venimeux. Donnez-lui simplement le passage, et vous pourrez tous deux profiter de la nature en paix.

L’information est notre meilleure alliée pour vivre en harmonie avec les animaux, même ceux que nous pourrions craindre. Alors, restez informés et respectueux envers la nature qui vous entoure. Et surtout, n’oubliez pas : un orvet dans le jardin, ce n’est pas une menace, c’est le signe d’un écosystème en bonne santé !

Léa Scheller

Botaniste et fervente jardinière, Léa se consacre à promouvoir la biodiversité dans les espaces verts urbains et ruraux. Avec une approche éducative, elle écrit sur le jardinage écologique, les plantes indigènes et la création d'habitats pour la faune locale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherchez une déchetterie

Déchèterie de Cuincy 59553

Déchèterie de Denain 59220

Déchèterie de Douchy les Mines 59282

Déchèterie de Fourmies 59610

Déchèterie de Fromelles 59249

Déchèterie de Genech 59242

Déchèterie de Gravelines 59820

Déchèterie de Iwuy 59141

Déchèterie de Jeumont 59460

Déchèterie de Landrecies 59550

Déchèterie de Lille 59000

Déchèterie de Lille Borda 59000

Pin It on Pinterest

Share This