Même à bonne vitesse, ce nouveau radar vous guette

par | 7 Avr 2024 | Actualités

Nouveau radar sur les routes : attention, verbalisation même à bonne vitesse !

Ces nouveaux radars, loin de s’attacher uniquement à la vitesse, s’intéressent à l’intensité sonore émise par les automobiles et motocycles. Cet ajout dans l’arsenal répressif des autorités françaises soulève des questions importantes non seulement sur la gestion des nuisances sonores mais aussi sur les évolutions futures de la surveillance du trafic routier.

Des radars sonores innovants à l’essai

Le dispositif expérimental de ces radars, opérationnels depuis 2022 dans plusieurs communes françaises dont Paris, Nice et Toulouse, témoigne d’une préoccupation croissante à l’égard du bruit routier. Avec un design marqué par une antenne dotée de multiples capteurs, ces appareils dénotent des radars traditionnels. Ils ne visent pas l’excès de vitesse mais plutôt le bruit excessif, un phénomène de plus en plus préoccupant dans l’espace urbain. En installant ces radars, les autorités françaises font un pas supplémentaire vers la réduction des nuisances sonores, particulièrement engendrées par les pots d’échappement modifiés, souvent associés aux deux-roues.

Tandis que Jennifer, une fervente défenseuse de l’environnement, considère souvent le bruit comme une pollution méconnue, ces radars incarnent une étape significative vers la prise de conscience et l’action contre les facteurs de nuisance environnementale indirecte. En effet, le seuil de décibels toléré a été fixé à 85, au-delà desquels les contrevenants s’exposent à des sanctions, marquant ainsi l’acceptation du gouvernement à l’égard de ce nouvel outil répressif.

Vers une application concrète de la loi

L’homologation de ces radars sonores s’est vue retardée, repoussant ainsi le déploiement de la phase de verbalisation initialement prévue pour fin 2022. Cependant, avec la récente approbation de ces dispositifs, leur réinstallation au-dessus des routes est imminente. Il est d’ores et déjà annoncé que le radar installé à Bron, une commune de la région lyonnaise, sera parmi les premiers à émettre des contraventions dès la rentrée prochaine. Selon l’article R318-3 du Code de la route, les contrevenants se verront infliger une amende de 135 euros, pouvant être réduite à 90 euros en cas de paiement anticipé.

À découvrir  Le phénomène des caddies mystère, les consommateurs sont de plus en plus accrocs

Cette mesure s’inscrit dans un élan plus large de répression des nuisances sonores et s’appuie sur des travaux préparatoires minutieux, dont les premiers tests remontent à plusieurs mois auparavant, touchant une demi-douzaine d’autres villes. Ce cadre législatif et technique préfigure l’extension probable de ces dispositifs sur l’ensemble du territoire national. Une telle initiative évoque la nécessité de sensibiliser davantage au respect de l’environnement sonore, un sujet qui trouve écho dans la désobéissance civile contre les pollutions de tous ordres.

Nouveau radar sur les routes : attention, verbalisation même à bonne vitesse !

Un renouvellement technologique du parc de radars

L’augmentation du nombre de radars sur les routes françaises a marqué une pause en 2023, ne voyant que l’installation d’environ 200 appareils supplémentaires. Cependant, ce chiffre ne doit pas tromper, car il s’accompagne d’un renouvellement qualitatif notable des dispositifs existants, avec l’introduction de technologies plus avancées. Les nouvelles générations de radars, parmi lesquelles figurent les radars sonores, reflètent la diversification des finalités poursuivies par la surveillance routière, au-delà du seul contrôle de la vitesse.

Avec leur capacité à détecter le niveau sonore des véhicules, ces nouveaux appareils matérialisent un effort pour intégrer des considérations environnementales dans la régulation du trafic routier. Cela témoigne d’une prise de conscience accrue quant aux multiples formes de nuisances générées par les véhicules, allant au-delà de la pollution atmosphérique ou visuelle.

Une réflexion sur l’avenir de la surveillance routière

L’introduction des radars sonores en France constitue une première étape vers un changement plus global dans la perception et le traitement des infractions routières. En ciblant spécifiquement le bruit, ces radars inaugurent une ère où la verbalisation pourra s’étendre à d’autres formes de nuisances moins perceptibles mais tout aussi préjudiciables à l’environnement et à la qualité de vie urbaine. Face à ces enjeux, Jennifer considère que l’harmonie entre technologie et écoresponsabilité doit guider l’innovation dans le domaine de la circulation routière.

À découvrir  Les goûters pour enfants, que cachent-ils vraiment ?

Cette évolution soulève des questions pertinentes sur l’équilibre à trouver entre surveillance et respect des libertés individuelles, ainsi que sur les modalités de mise en œuvre de telles technologies. Le débat est d’autant plus crucial que la surveillance routière se diversifie, intégrant des aspects jusqu’alors peu considérés dans la réglementation.

Ville Année de test Nom du radar Seuil de décibels
Bron 2022 Hydre 85 dB
Paris 2022 Hydre 85 dB
Nice 2022 Hydre 85 dB

Au final, l’arrivée des radars sonores sur les routes françaises représente une avancée significative dans la lutte contre les nuisances sonores générées par le trafic routier. Le choix de se concentrer sur le bruit, une pollution moins visible mais tout aussi dérangeante, reflète une volonté de répondre aux enjeux écologiques contemporains. Ce développement ne manquera pas de susciter des discussions sur les limites de la surveillance et les moyens de concilier innovation technologique et protection ambientale. À l’instar de la nécessité de prendre des mesures contre les pollutions de toutes natures, la surveillance du niveau sonore des véhicules s’ancre dans une démarche visant à respecter et à préserver notre environnement pour les générations futures.

TAGs : Automobile

Sophie Renaud

Activiste écologiste, Sophie explore les intersections entre l'écologie, la technologie et le mode de vie durable. Ses écrits encouragent à adopter des habitudes quotidiennes plus vertes, en mettant l'accent sur les petites actions individuelles qui contribuent à un grand changement environnemental.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherchez une déchetterie

Déchèterie de Cuincy 59553

Déchèterie de Denain 59220

Déchèterie de Douchy les Mines 59282

Déchèterie de Fourmies 59610

Déchèterie de Fromelles 59249

Déchèterie de Genech 59242

Déchèterie de Gravelines 59820

Déchèterie de Iwuy 59141

Déchèterie de Jeumont 59460

Déchèterie de Landrecies 59550

Déchèterie de Lille 59000

Déchèterie de Lille Borda 59000

Pin It on Pinterest

Share This